EUR/USD : Un rallye qui pourrait rapidement s’essoufler

L'hebdo devises du 08 juin 2020

Le point macro

Le décalage de perception concernant l’économie américaine et celle de la zone euro a été l’un des moteurs principaux expliquant la très forte appréciation de la monnaie unique face au dollar américain – la plus longue hausse continue de la paire depuis 10 ans !

D’un côté, les Etats-Unis font face à un chômage de masse qui touche plus de 40 millions de personnes et est un facteur explicatif majeur dans la survenue d’émeutes aux quatre coins du pays. De l’autre, à la surprise générale, l’Europe semble enfin avoir pris conscience de la gravité de la crise et décider d’agir. Deux annonces ont fortement joué en faveur de l’euro au cours de la semaine passée : le plan de relance national de l’Allemagne et les nouvelles mesures de la BCE. Le gouvernement allemand a dévoilé un nouveau paquet de mesures de soutien, d’un montant total de 130 milliards d’euros (soit 4% du PIB national) portant à la fois sur la relance de la consommation et le soutien à l’investissement. Parmi les mesures phares : la baisse temporaire de la TVA de 19% à 16% de juillet à décembre cette année, une prime de 300 euros par enfant, la baisse des taxes sur l’énergie pour 11 milliards d’euros, des allègements fiscaux pour les entreprises et un montant de 50 milliards d’euros pour la modernisation de l’économie (voiture électrique, usines à hydrogène, investissements dans l’e-mobilité etc…). C’est un plan de relance massif et qui intervient au moment opportun alors que l’économie allemande sort juste du déconfinement. Les Allemands ont bien compris que le timing est essentiel pour faire redémarrer l’économie et débloquer l’épargne forcée qui s’est accumulée depuis le mois de mars.

Ajoutons à cela les annonces de la BCE. La banque centrale est allée au-delà des attentes en présentant un programme de soutien à l’économie à hauteur de 1350 milliards d’euros (en hausse de 600 milliards d’euros, contre un consensus à 500 milliards d’euros) et qui est prolongé jusqu’à mi-2021 contre fin 2020 initialement. Selon nos calculs, au rythme actuel de rachats d’actifs, l’enveloppe devrait être épuisée en février 2021. En d’autres termes, il est vraisemblable qu’à l’automne prochain (éventuellement dès septembre) la BCE annonce de nouvelles mesures, pour un montant d’au moins 500 milliards d’euros supplémentaires. Si nous avons raison, cela porterait les mesures d’assouplissement quantitatif face à la crise à près de 1850 milliards d’euros. Du jamais-vu !


Le point technique

Le taux de change de l’euro a fortement augmenté aidé par ces différentes mesures et la dégradation du sentiment économique à l’égard des Etats-Unis. L’envolée face à la monnaie américaine était largement inattendue et a pris de court de nombreux cambistes. Après un bond de quasiment 2,5% en l’espace de cinq séances, c’est désormais la prudence qui domine. Les facteurs de soutien (BCE et annonces budgétaires au niveau national en zone euro) s’épuisent progressivement. Seule devrait rester la tendance baissière du dollar mais jusqu’à quand. En effet, le récent mouvement en faveur des devises à risque sur le marché des changes, qui n’a pas uniquement concerné l’euro, semble très exagéré. Après de tels gains, la logique voudrait que la paire entre en phase de consolidation sous l’effet des prises de bénéfice. Ce sera certainement le marqueur principal cette semaine, avant la réunion de la Fed.

Les supports et résistances affichés ci-dessous indiquent respectivement les points bas et hauts au sein desquels les cours devraient évoluer dans le courant de la semaine.

 SUPPORTSHEBDORÉSISTANCES HEBDO
S2S1R1R2
EUR/USD1,09361,10401,14001,1589
EUR/GBP 0,86290,88030,91510,9324
EUR/CHF 1,05101,05931,09591,1000
EUR/CAD 1,45851,49161,54381,5578
EUR/JPY 116,10117,92124,54125,00

Pour des conseils personnalisés sur les tendances et couvertures de change, contactez notre salle de marché :

+33 (0)1 48 09 09 83


Les annonces à suivre

Du point de vue de l’agenda économique, la réunion de la banque centrale américaine est le seul élément notable. Le curseur de la politique monétaire ne devrait pas changer, avec des taux maintenus au même niveau et la poursuite des différents programmes de soutien à l’économie. Ce sera finalement la conférence de presse de J. Powell qui donnera vraiment le ton. Le chef de la Fed est attendu par les cambistes sur deux dossiers principaux : la suite à donner à la politique monétaire (mise en place de taux négatifs par exemple) et la trajectoire de la croissance (reprise en V, L, U…et même « en transat » pour reprendre la terminologie de certains économistes).

Vous trouverez ci-dessous les publications et événements qui devraient avoir un impact majeur sur l’évolution du cours des devises.

JOURHEUREPAYSINDICATEURA QUOI S'ATTENDRE ?
10/0620:00Publication du communiqué de la Fed et mise à jour des projections économiquesStatu quo de politique monétaire.
10/0620:30Début de la conférence de presse de J. PowellLes questions porteront essentiellement sur la trajectoire de la croissance américaine et sur les nouvelles éventuelles mesures que pourraient mettre en place la Fed.

Les informations présentées sur cette publication, vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doivent en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.