L’appétit au risque revient sur le marché des changes

L'hebdo devises du 16 décembre 2019

Le point macro

L’appétit au risque a fait son grand retour sur le marché des devises la semaine dernière à la faveur d’un contexte particulièrement favorable. Quatre bonnes nouvelles ont incité les investisseurs à se détourner du dollar et du yen afin de se tourner vers l’euro et la livre sterling.

  1. La large victoire du Parti Conservateur aux élections législatives britanniques lève l’incertitude à propos du processus de Brexit. Dans la foulée, la livre sterling a gagné près de 1,70% face à l’euro sur la seule séance de vendredi dernier. Des prises de bénéfices ont eu lieu en fin de journée limitant la hausse.
  2. Les Etats-Unis et la Chine sont parvenus à un accord commercial portant sur la phase 1 des négociations. Les détails ne sont pas encore connus, mais la perspective d’un report de la hausse des tarifs douaniers a été saluée unanimement comme une bonne nouvelle.
  3. La banque centrale américaine (Fed) a réaffirmé son intention de soutenir les marchés financiers en fournissant de la liquidité en décembre et en janvier.
  4. Les indicateurs avancés de l’OCDE, qui permettent de repérer des points de retournement du cycle 9 à 12 mois en avance, indiquent une stabilisation de la croissance mondiale. Le spectre d’une récession, qui avait agité le marché des changes cet été et favorisé le dollar américain, s’éloigne un peu plus.

Au niveau des banques centrales, il n’y a eu aucune annonce majeure. La Banque Nationale Suisse (BNS) a maintenu comme prévu son taux inchangé. Contrairement aux précédentes interventions, la BNS n’a pas pointé du doigt la force du franc suisse. Nous nous attendons à ce que la paire EURCHF continue d’évoluer dans son range de long terme compris entre 1,09 et 1,1150 du fait d’une moindre pression acheteuse du marché à l’égard de la monnaie helvétique.

Le grand oral de Christine Lagarde, présidente de la BCE, s’est bien déroulé mais n’a abouti à aucune annonce de politique monétaire majeure. Il était intéressant de noter que la nouvelle présidente a pesé chaque mot lors de son intervention afin d’éviter trop de volatilité sur l’euro. A l’inverse, on se souvient que chaque conférence de presse de son prédécesseur était habituellement marquée par d’importantes fluctuations du taux de change de la monnaie unique.


Le point technique

La hausse de l’euro a été bloquée par la résistance située à 1,1195-1,1200. En l’absence de nouveaux catalyseurs cette semaine, nous n’anticipons pas de franchissement durable de cette zone. Le marché a déjà pleinement intégré dans les prix les récentes bonnes nouvelles. Par conséquent, la paire devrait continuer d’évoluer entre les 1,0950 et les 1,1195 dans les jours à venir.
En ce qui concerne la livre sterling, les investisseurs ont pris leurs bénéfices en fin de semaine dernière après le fort rallye lié aux élections législatives. A court terme, l’orientation haussière demeure pour la monnaie britannique avec une cible pour l’EURGBP à 0,83.

Les supports et résistances affichés ci-dessous indiquent respectivement les points bas et hauts au sein desquels les cours devraient évoluer dans le courant de la semaine.

 SUPPORTSHEBDORÉSISTANCES HEBDO
S2S1R1R2
EUR/USD1,09501,10001,12001,1217
EUR/GBP 0,81410,83050,85270,8633
EUR/CHF 1,08571,09051,10161,1081
EUR/CAD 1,45101,45851,47461,4834
EUR/JPY 119,37119,75121,40122,40

Pour des conseils personnalisés sur les tendances et couvertures de change, contactez notre salle de marché :

+33 (0)1 48 09 09 83


Les annonces à suivre

La semaine qui s’amorce devrait être beaucoup plus calme que la précédente. Le principal enjeu sera de savoir si l’économie allemande, qui a flirté à deux reprises avec la récession depuis 2018, est en phase de stabilisation. C’est ce que permettront de savoir l’indice PMI manufacturier et l’indice IFO pour le mois de décembre.

Enfin, la Banque d’Angleterre devrait opter pour un positionnement neutre malgré l’éclaircie sur le front du Brexit. Le taux directeur est attendu inchangé à 0,75%, et aucun mouvement au niveau des taux n’est prévu par le marché dans les prochains mois.

Vous trouverez ci-dessous les publications et événements qui devraient avoir un impact majeur sur l’évolution du cours des devises.

JOURHEUREPAYSINDICATEURA QUOI S'ATTENDRE ?
16/1209:30Indice PMI manufacturier (Décembre)Rebond attendu à 44,5 contre 44,1 précédemment.
18/1210:00Indice IFO du climat des affaires (Décembre)Hausse attendue à 95,5 contre 95,0 précédemment.
19/1213:00Réunion de la banque centraleMaintien des taux inchangés à 0,75%.
20/1214:30PIB au troisième trimestreDernière estimation avec une hausse attendue à 2,1% par rapport au trimestre précédent.

Les informations présentées sur cette publication, vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doivent en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.