Sans surprise

L'hebdo devises 26 juillet 2021

Le point macro

Le principal point d’attention la semaine dernière était la réunion de la Banque Centrale Européenne. Elle n’a réservé aucune surprise. La politique monétaire reste en l’état : le taux principal est à zéro, les banques continuent de se voir appliquer un prélèvement de 0,50% sur les dépôts qu’elles confient à la banque centrale au lieu de les prêter aux clients, et les différents programmes de rachats d’actifs suivent leur cours (en particulier le Programme d’achats de titres d’urgence contre la pandémie, PEPP). Le biais ultra-accommodant qui prévaut depuis mars 2020 subsiste afin d’accompagner au mieux la reprise d’activité qui pourrait être pénalisée par la virulence du variant delta. L’EUR/USD a finalement assez peu réagi à ces annonces qui étaient largement attendues. Sur la séance de jeudi dernier, l’EUR/USD a perdu 0,21% – c’est la confirmation que la tendance baissière de long terme perdure.

Sur le front sanitaire, de nouvelles restrictions ont été mises en œuvre dans plusieurs pays européens (ex : pass sanitaire en France pour accéder à certains lieux publics) mais la situation reste sous contrôle. Les hôpitaux sont loin d’être confrontés à un risque d’engorgement. Le seul pays qui suscite l’inquiétude est le Royaume-Uni où le choix a été fait de lever toutes les restrictions et de compter sur le sens des responsabilités de chacun. Certains experts anticipent que si le nombre quotidien de nouveaux cas de Covid poursuit sa lancée (actuellement proche des 50 000 nouveaux cas par jour), d’ici à trois semaines, le pays pourrait être contraint de faire marche arrière sur les restrictions et de mettre en place des mesures strictes pour limiter la propagation du virus. Ces inquiétudes sur le plan sanitaire expliquent, en grande partie, les récents déboires de la livre sterling face à l’euro, au dollar américain et même face au yen japonais. D’une certaine manière, le laxisme sanitaire des autorités politiques britanniques a remplacé le Brexit comme source de crainte pour les cambistes.

Enfin, tout porte à croire que le pic de croissance pour la France a été atteint. Le meilleur en termes de dynamique d’activité est déjà probablement derrière nous. C’est l’enseignement qu’on tire de la publication des récents indicateurs portant sur le climat des affaires. En juillet, celui-ci s’est légèrement tassé, perdant un point à 113 par rapport au mois de juin. Il reste toutefois très nettement au-dessus de son niveau d’avant-Covid, à l’époque à 106.


Le point technique

Sur le marché des changes, les tendances des dernières semaines ont été confirmées au cours des séances passées. L’EUR/USD a atteint un point bas de trois mois à 1,1755. Le différentiel de politique monétaire entre la Réserve Fédérale et la Banque Centrale Européenne reste le principal moteur de baisse de la paire, avec un nouvel objectif à court terme à 1,1708. La paire EUR/GBP reste de son côté toujours dans son range de trois mois compris entre 0,85 et 0,87. Enfin, on notera que les craintes concernant le variant delta ont abouti à ce que la demande en JPY de la part des cambistes s’accroisse au cours des dernières semaines. C’est ce qui explique que la paire EUR/JPY affiche une baisse de près de 2% en variation mensuelle. Le prochain objectif du point de vue de l’analyse technique se situe à 128,78 (support hebdomadaire).

Les supports et résistances affichés ci-dessous indiquent respectivement les points bas et hauts au sein desquels les cours devraient évoluer dans le courant de la semaine.

 SUPPORTSHEBDORÉSISTANCES HEBDO
S2S1R1R2
EUR/USD1,16001,17081,1821,1869
EUR/GBP 0,83980,84760,86040,8632
EUR/CHF 1,07161,0771,09091,0966
EUR/CAD 1,46251,4761,49651,5035
EUR/JPY 127,26128,74130,80131,70

Pour des conseils personnalisés sur les tendances et couvertures de change, contactez notre salle de marché :

+33 (0)1 48 09 09 83


Les annonces à suivre

Le mois de juillet se termine avec la réunion de la Réserve Fédérale américaine ce mercredi. Il s’agit d’un évènement très attendu par les cambistes car la banque centrale pourrait donner de précieuses indications sur la suite à donner à la politique monétaire avant le Symposium de Jackson Hole à la fin du mois d’août. Le communiqué de presse qui sera publié à 20h, heure française, ne devrait pas réserver de surprises. Dans l’immédiat, aucun changement de politique monétaire n’est à prévoir. Les taux restent en l’état, tout comme les différents programmes de rachats d’actifs. En revanche, la conférence de presse de Jerome Powell, à partir de 20h30, devrait être le point d’orgue de la semaine pour le marché des changes. En ligne avec les propos qu’il a tenu devant les membres du Congrès récemment, le chef de la banque centrale américaine devrait réaffirmer, pour la énième fois, que la banque centrale considère que les tensions inflationnistes marquées outre-Atlantique sont temporaires. En revanche, il pourrait fournir quelques indications sur les échanges ayant lieu au sein du FOMC concernant le tapering. C’est finalement le principal point d’attention du marché en ce moment.

On sait que la réunion de la banque centrale est habituellement propice à beaucoup de volatilité sur les paires en USD, notamment sur l’EUR/USD – encore plus cette fois-ci étant donné les attentes élevées des cambistes. Il faudra donc impérativement penser à adopter la stratégie de couverture de change appropriée en marge de l’évènement. Il n’est pas exclu qu’on assiste à d’importants décalages de prix sur certaines paires de devises, a fortiori dans un marché où les volumes sont particulièrement réduits en cette période estivale. Un seul mot d’ordre : vigilance.

Vous trouverez ci-dessous les publications et événements qui devraient avoir un impact majeur sur l’évolution du cours des devises.

JOURHEUREPAYSINDICATEURA QUOI S'ATTENDRE ?
26/0710:00Indice IFO du climat des affaires (Juillet)Baisse à 100,6 contre 101,8 précédemment.
27/0716:00Indice de confiance des consommateurs du Conference Board (Juillet)Légère baisse prévue à 125,8 mais la moyenne sur trois mois reste encore très élevée.
28/0708:00Indice GfK de confiance des consommateurs (Août)Chute à -4,0 contre -0,3 précédemment.
20:00Réunion de la banque centraleLe point d’attention va se porter essentiellement sur toute référence au tapering et au jugement que porte la banque centrale sur l’évolution de l’inflation.
29/0714:00IPC (Juillet)Stable à 0,4% en variation mensuelle.
30/0708:30PIB (T2)Le consensus table sur une faible hausse à 0,1% par rapport au trimestre précédent.
30/0716:00Indice de confiance de l’Université du Michigan (Juillet)Hausse à 81,3 contre 80,8 précédemment.

Les informations présentées sur cette publication, vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doivent en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.