Pause

L'hebdo devises du 18 novembre 2019

Le point macro

S’il fallait résumer d’un seul mot la semaine qui s’est écoulée sur le marché des changes, nous utiliserions le terme « stabilité ». Les volumes échangés restent faibles sur les principales paires de devises et l’amplitude d’évolution est encore restreinte. Pour l’EURUSD, le range sur les cinq dernières séances est de seulement 60 pips. C’est le même scénario qui prévaut pour la paire EURGBP qui, pourtant, pourrait être plus volatile du fait de la perspective des élections anticipées au Royaume-Uni. Le range était de 100 pips.

L’atonie du marché des devises s’explique par la combinaison de deux facteurs : peu d’indicateurs économiques de premier plan et, lorsqu’il y en a, ils sont en ligne avec le consensus, et l’absence de risque politique. Les négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine continuent, sans annonce majeure. Officiellement, l’enjeu du moment est de trouver un lieu pour la signature de l’accord courant décembre.

En ce qui concerne les statistiques économiques, l’Allemagne a évité de justesse la récession technique au troisième trimestre, grâce à une demande intérieure soutenue. Le PIB est ressorti en hausse de 0,1% par rapport au trimestre précédent. Aux Etats-Unis, le président de la Réserve Fédérale, Jerome Powell, a réitéré sa confiance dans l’orientation de l’économie américaine, soutenant que l’expansion économique reste le scénario de base. Malgré les risques baissiers pesant sur les Etats-Unis, en lien avec la contraction du secteur manufacturier, la bonne tenue du secteur des services permet d’être optimiste pour les prochains mois et de rejeter le scénario d’une récession.

Ce sont finalement plus des facteurs techniques qui ont influencé les cours ces dernières séances. La chute du taux de rendement à 10 ans de l’obligation souveraine des Etats-Unis, qui a atteint un point bas à 1,80%, a favorisé une dépréciation du dollar américain qui s’est répercutée sur la paire EURUSD. C’est ce qui explique le rebond limité de l’euro en fin de semaine dernière.


Le point technique

Nous sommes face à un marché qui est essentiellement dépendant de facteurs techniques. Au regard du mince agenda économique cette semaine, ce sera surtout l’analyse technique qui va être le moteur principal d’évolution des monnaies.
De notre point de vue, l’orientation baissière de l’euro est toujours d’actualité à moyen terme. L’euro a rebondi faiblement la semaine dernière après avoir atteint un point bas de cinq mois à 1,0988. La faiblesse du rebond témoigne de l’incertitude des cambistes. Une nouvelle attaque du niveau des 1,0988 est probable. En cas de cassure, les vendeurs auraient la main avec comme premier support les 1,0955. Nous restons dans un marché à faible volatilité.

Les supports et résistances affichés ci-dessous indiquent respectivement les points bas et hauts au sein desquels les cours devraient évoluer dans le courant de la semaine.

 SUPPORTSHEBDORÉSISTANCES HEBDO
S2S1R1R2
EUR/USD1,09551,09881,11251,1230
EUR/GBP 0,84760,85490,86600,8695
EUR/CHF 1,08501,08791,10251,1060
EUR/CAD 1,44551,45151,46651,4754
EUR/JPY 118,29119,45121,08121,77

Pour des conseils personnalisés sur les tendances et couvertures de change, contactez notre salle de marché :

+33 (0)1 48 09 09 83


Les annonces à suivre

Economiquement, la semaine qui débute sera calme, à l’image de la semaine qui s’est terminée. La BCE et la Fed vont communiquer le compte-rendu respectif de leur dernière réunion. Il n’y a aucune surprise à attendre. Pour la Fed, l’économie américaine, même si elle montre des signes de ralentissement, continue d’être solide. Pour la BCE, le panorama économique est plus compliqué du fait du net ralentissement allemand mais aucun ajustement au niveau de la politique monétaire n’est attendu avant, au mieux, janvier 2020. Avant son départ, Mario Draghi s’est assuré de mettre la politique monétaire de la BCE sur pilotage automatique pour les mois à venir afin de garantir à son successeur, Christine Lagarde, une entrée en fonction dans les meilleures conditions possibles.

Vous trouverez ci-dessous les publications et événements qui devraient avoir un impact majeur sur l’évolution du cours des devises.

JOURHEUREPAYSINDICATEURA QUOI S'ATTENDRE ?
20/1120:00Publication du compte-rendu de la dernière réunion de la Fed.Il devrait s’agir d’une simple confirmation des propos tenus par J. Powell la semaine dernière indiquant que l’expansion économique reste le scénario de base pour les Etats-Unis.
21/1113:30Publication du compte-rendu de la dernière réunion de la BCE.Aucune surprise à prévoir puisque la politique monétaire de la BCE est arrêtée pour au moins jusqu’à la fin d’année.
22/1109:30PMI manufacturier (Novembre)Le consensus table sur une légère appréciation à 43, toujours en territoire de contraction.

Les informations présentées sur cette publication, vous sont communiquées à titre purement informatif et ne constituent ni un conseil d’investissement, ni une offre de vente, ni une sollicitation d’achat, et ne doivent en aucun cas servir de base ou être pris en compte comme une incitation à s’engager dans un quelconque investissement.